ARTICLE – Sauver ceux qui se perdent

La possibilité pour des êtres humains de se perdre est réelle. L’Église l’a toujours enseigné et cet enseignement n’a pas changé (CEC #1022). Dans son Épître aux Hébreux, saint Paul nous parle de « ceux qui se perdent » et de ceux qui « sauvent leur âme » : Nous ne sommes pas de ceux qui se retirent, et se perdent; mais de ceux qui gardent la foi, et sauvent leur âme (Heb 10, 39).

C’est une des raisons pour lesquelles nos efforts d’évangélisation sont si importants. Par amour et pour l’amour nous sommes appelés à faire connaître la voie du salut qu’est Jésus à ceux et celles qui ne le connaissent pas ou qui ne le suivent pas: Dieu veut que tous les hommes et toutes les femmes « sans exception » soient sauvés (1Tim 2, 4). 

La parole de Dieu dit que Jésus est « le Chemin la Vérité et la Vie ». Elle va jusqu’à affirmer que nul ne vient au Père que par Lui (Jn 14, 6). C’est un élément central de la Bonne Nouvelle. En Lui, Jésus, l’humanité trouve la rédemption, par son Sang, la rémission de ses fautes, selon la richesse de Sa grâce, qu’Il nous a prodiguée (Éph 1, 7).

Par la miséricorde infinie de Dieu, les humains peuvent toujours s’en sortir, dire « oui » à Dieu, s’ils le veulent, mais ils doivent le vouloir : personne ne peut, ni ne pourra le faire pour eux, ils doivent le vouloir. Dieu ne manipule pas notre volonté (Maria Simma, 2002). Lorsque des pécheurs disent « oui » à Dieu, celui-ci ne refuse alors jamais son pardon: va et ne pêche plus a dit Jésus à la femme adultère: aucun reproche mais probablement un sourire de compassion et d’amour et la joie de voir sa brebis retrouvée (Lc 15, 3-7). 

Ce n’est pas le péché qui blesse le plus mon Coeur dit Jésus à soeur Joséfa Ménendez, ce qui Le déchire, c’est que les âmes ne viennent pas se réfugier en Moi après l’avoir commis. Je Me repose en pardonnant. Je suis toujours là, attendant avec amour que les âmes viennent à Moi. Qu’elles ne se découragent pas! Qu’elles viennent ! Qu’elles se jettent dans mes Bras ! Qu’elles ne craignent rien (…) Oui, Je désire pardonner et Je veux que mes âmes choisies fassent connaître au monde comment mon Coeur débordant d’Amour et de Miséricorde, attend les pécheurs! (Josefa Menéndez: Un Appel à l’amour).

Faire connaitre le chemin de la gloire éternelle, inviter nos amis, nos familles et nos connaissances à dire « oui » à l’amour, à la tendresse et à la miséricorde de Dieu, telle devrait être notre aspiration profonde. Comme le dit Origène dans ses homélies sur la Genèse « entrez par la porte étroite » et laissez larges les espaces à ceux qui se perdent. « La nuit est avancée et le jour approche », « marchez comme des enfants de lumière » !

Pierre-Alain Giffard, directeur de la pastorale diocésaine

Print your tickets